deux-nids( je ne peins pas le monde,mais le dessine avec mes mots...)

deux-nids( je ne peins pas le monde,mais le dessine avec mes mots...)

C’ÉTAIT DIMANCHE

 C’était dimanche

 

Promenade dominicale

Mon chien à mes côtés

M’entraînant vers le chenal

Là-bas au bout du quai.

J’évite les amarres

Pour retrouver le fleuve.

J’arrive jusqu’au square

Où les canards s’abreuvent

Faisant la joie de mon chien…

Elle est là, assise, seule

Regard absent, lointain

Je m’approche en silence

Pour ne pas troubler

Cet instant d’innocence

Où elle semble plongée.

Elle détourne la tête

Me voit et me sourie

Je la connais peut-être

Où est-elle juste polie?

Le ciel c’est embellit

A travers son visage

Sa candeur m’éblouis

Et disperse les nuages

Toujours sans un mot

Elle m’invite à m’asseoir,

Sur les branches les oiseaux

Se sont fait piaillards…

Je devrais lui parler

La serrer dans mes bras

Elle est d’une telle beauté

Je n’y arrive pas!!

Et toujours ce sourire

En guise d’invitation

A vouloir la suivre

Jusqu’à destination…

Elle est entrée dans ma vie

Et nos pas nous portent depuis

Du ponton, au chenal

En balade dominicale…

 

Deux-nids



07/04/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 15 autres membres