deux-nids( je ne peins pas le monde,mais le dessine avec mes mots...)

deux-nids( je ne peins pas le monde,mais le dessine avec mes mots...)

Mon Copeintre (à Jacques)

 

Mon Copeintre

 

Sous les platanes du cours

La terrasse s’étire, matinale

A l’aube d’un nouveau jour

Aux ambiances sépulcrales

 

L’ombre se réveille

Sur les façades argentées

Et laisse le soleil

Frémir sur les volets

 

Au café des artistes

Je retrouve mon copeintre

Son sourire complice

Et son allure de prince

 

Nous échangeons d’art d’art

Lui et ses couleurs

Mes mots, leur douceur

Brisent nos remparts

 

Timide autant que lui

Nous sommes vrais amis

Pas de femmes entre nous

Pour notre rendez-vous

 

 

Le temps va défiler

En discussions affables

Et à l’heure de la table

Il retrouve son terrier

 

Sous les platanes du cours

La terrasse redevient pâle

Retrouvailles dans huit jours

Mon copeintre dominical

 

Deux-Nids



28/06/2018
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres