deux-nids( je ne peins pas le monde,mais le dessine avec mes mots...)

deux-nids( je ne peins pas le monde,mais le dessine avec mes mots...)

VINCENT

Vincent

Je suis comme étranger

Dans mon pays de naissance

Je me sens comme exilé

Devant toutes les violences,

Quand on ne brûle pas

Quand on ne casse pas

On empêche de mourir

Un homme pour l’ennoblir

Vers la terre où vers les cieux

Sous des prétextes fallacieux

De lois et de prêtres moyenâgeux,

Si prompt à sauver une vie

Après en avoir tant perverties!

Qu’en penses tu Vincent

Du fond de ton tourment?

Reconnais tu tes parents

Dans leur acharnement?

Ton corps mérite la paix

Et qu’on te laisse t’en aller

Pour que ton âme puisse voguer

Vers ta femme tant aimée.

Je me sens étranger

Dans ce monde de violence

Pardon de t’avoir dérangé

Dans ton inexistence

Muet, tu fais du bruit

Qu’on te foute la paix...désormais!

 

                           Deux-Nids

          («affaire» Vincent Lambert)



29/05/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 15 autres membres